fbpx

Les fondateurs

Lionel Pages

Lionel Pages est ostéopathe depuis 1994 et se définit comme un « Penseur du corps ». Issu d’une formation scientifique solide en chimie et biochimie, attaché à une clinique pendant près de 10 ans, expert en prévention des risques psychosociaux, il est également formé à l’expertise judiciaire. Il possède plusieurs diplômes universitaires de physionutrition.

Lionel Pages a travaillé de nombreuses années en tant qu’ostéopathe du sport et de l’urgence auprès de clubs et d’athlètes de moyen, haut et très haut-niveau. Il y a appris l’exigence et les conditions de la performance comme la différence entre le haut-niveau et le très haut-niveau qui réside dans le fait de savoir durer à un haut niveau de performance. Il s’est alors aperçu que beaucoup de dirigeants et de cadres-dirigeants avaient une vie et un état d’esprit à l’identique des sportifs de trés haut-niveau (rythme de vie, pression subie, nécessité de performance dans la durée, objectifs à atteindre, capacité à se remettre en cause et à se réinventer). Le problème était qu’ils n’étaient nullement préparés PHYSIQUEMENT ET BIOLOGIQUEMENT aux effets dévastateurs du stress que l’on connaît trop bien (perte de motivation et de concentration, douleurs corporelles multiples, fatigue profonde, dépression, arrêts cardiaques et AVC, cancers, maladies auto-immunes…).

Il a donc pris la décision d’aider ce public à concilier performance au travail et santé durable. En 2013 il crée un centre de remise en forme dédié au traitement de l’épuisement professionnel et au retour à la performance. Puis il met en place des formations à la performance, l’hygiène de vie et la santé durable pour apprendre à maintenir l’efficacité opérationnelle dans un contexte de forte pression. Il devient en parallèle un expert reconnu et demandé dans le monde entier pour son approche corporelle intégrative du stress et du traitement du burnout. Après 7 ans de développement continu, tout était en place pour proposer la méthode Actistress « Activez le bon stress », le concept de « Recorporation active » et créer un centre international de prévention et de traitement du stress et de la fatigue profonde sur temps court.

Lionel Pages a inventé plus qu’une méthode. Il met des mots précis sur ce qu’expérimentent au quotidien des millions d’individus dans le monde face au stress et à l’oubli de notre nature première animale.

Lionel Pages a créé enfin en 2021 Sensomo Consulting, un cabinet d’accompagnement à la performance opérationnelle des organisations. Il  y collabore avec avec une ex-DRH d’une unité opérationnelle de Bouygues Batiment d’Île de France. Lionel pages est formé à l’Intelligences émotionnelle,. Il se forme actuellement à l’Ennéagramme et au Flow.

Sur le plan sportif, Lionel Pages pratique la course à pied et différentes écoles de mouvement (Animal Flow, Original Strength, Fighting Monkeys, Movement Culture…).

Stéphanie Jourdan

 

Stéphanie Jourdan est la co-fondatrice de la très efficace méthode Actistress dont elle est « la gardienne du temple ». Après 12 années passées à l’étranger au Brésil, au Japon et en Chine où elle apprend différents massages traditionnels, elle décide de nourrir son intérêt profond pour le mouvement et ses bienfaits sur le corps et le psychologique.

Elle est executive-coach (Sa validation ICF est en cours) et  a choisi de faire sa formation de coach en Suisse auprès d’un centre de coaching réputé. Stéphanie est formée à l’Intelligence émotionnelle et à l’Ennéagramme et possède également un diplôme d’animatrice sportive (CQP/ALS).  Elle est enfin formée aux réflexes archaïques et à l’intégration motrice primordiale via les formations de L’IMP (www.reflexes.org).

Sur un plan plus personnel : « 3eme fille d’une mère qui ne voulait que des garçons, élevée sans chichi, proche de la nature, Stéphanie a développé pour elle-même et pour les autres son mode de survie : APPRENDRE A COMPTER sur ses RESSOURCES CORPORELLES et ses FACULTES, AGIR AVEC GENEROSITE, PROGRESSER et FAIRE PROGRESSER. Elle découvre très jeune, l’usage actif du corps et des savoir-faire primaires comme un hymne à la vie. Petite, elle essayait de sauver les oisillons tombés du nid en les recueillant et en les nourrissant. Plus tard, elle apprendra toutes les langues des pays où elle est passée : l’anglais, le portugais, l’espagnol, le chinois, le japonais…Elle ne cesse de passer de nouveaux diplômes mais, modeste, se compare volontiers à « un chien de berger » quand ses amis la caractérisent comme une guide de haute montagne, une femme sherpa qui se dépasse sans cesse pour permettre aux autres de se surpasser. »
Sur le plan sportif, Stéphanie Jourdan pratique la course à pied et différentes écoles de mouvement
(Animal Flow, Original Strength, Fighting Monkeys, Movement Culture…)