fbpx
loader image

The founders

Lionel Pages

Lionel Pages a eu plusieurs vies.

Après une formation scientifique, classes préparatoires, école d’ingénieur en chimie, Master en biochimie, plusieurs DU de physio-nutrition, il s’intéresse à l’ostéopathie car il préfère soigner le vivant et agir pour le maintien de sa fonctionnalité. Il travaillera en libéral pendant 27 ans jusqu’en 2020 auprès de différents publics (bébés en maternité, ostéopathie du sport et de l’urgence auprès de clubs et d’athlètes de moyen, haut et très haut-niveau).

En 201O, Lionel Pages commence à suivre des dirigeants et s’aperçoit qu’ils vivent des problématiques similaires aux sportifs de haut-niveau (rythme de vie, pression subie, nécessité de performance, objectifs à atteindre), mais avec des conséquences physiques souvent dramatiques du fait de la non-considération des facteurs Santé et Préparation physique et biologique au stress du quotidien (douleurs corporelles multiples, fatigue profonde, dépression, arrêts cardiaques, cancers et AVC). Il se forme alors au droit de la santé, à l’expertise judiciaire en ostéopathie, à la prévention des risques psychosociaux et ouvre en 2013 un centre de remise en forme pour les dirigeants qui aboutira à la création en 2020 d’un centre international de prévention du stress et de traitement du burn-out sur temps court situé près de Paris. Il est le fondateur de la méthode de la recorporation active qui permet d’activer le bon stress en s’appuyant sur la physiologie et le système nerveux de l’animal pensant que nous sommes.

La particularité de l’approche de Lionel Pages est de s’intéresser exclusivement au corps. En effet, il n’est pas possible d’évacuer rapidement le stress de la tête si on ne l’enlève pas du corps et qu’on n’annule pas l’empreinte biologique que ce stress imprime. Pour obtenir cela et prévenir les efffets délétères du stress, un seul mot d’ordre : préparer les collaborateurs clefs au stress par la Recorporation Active. Cette méthode unique en Europe est désormais enseignée à travers des formations en entreprises, des stages au centre Actistress, des programmes, des diagnostics biologiques Prévention Stress et une plateforme digitale d’accompagnement à distance (exercices de désaturation nerveuse express).

Lionel Pages a créé enfin en 2021 Sensomo Consulting, un cabinet d’accompagnement à la performance opérationnelle des organisations. Il y collabore avec une ex-DRH d’une unité opérationnelle de Bouygues Bâtiment d’Île de France. Il est formé à l’Intelligence émotionnelle, à l’Ennéagramme et au Flow. Il a développé pour Actistress un module d’évaluation de la résistance au stress des collaborateurs-clefs en phase de recrutement afin d’aider les entreprises et les RH à faire le bon choix. Ce module s’appuie sur la méthode de la recorporation active et les différents tests de personnalité réalisés par le candidat.

Lionel Pages partage désormais son temps entre le centre Actistress, la préparation au stress de codir/comex à travers des ateliers et des formations, les conférences et formations en France et à l’étranger et l’accompagnement à la performance opérationnelle des équipes au sein des organisations.

Crédit photo Shoky Van der Horst

Stéphanie Jourdan

Stéphanie Jourdan est la co-fondatrice de la très efficace méthode Actistress dont elle est « la gardienne du temple ». Après 12 années passées à l’étranger au Brésil, au Japon et en Chine où elle apprend différents massages traditionnels, elle décide de nourrir son intérêt profond pour le mouvement et ses bienfaits sur le corps et le psychologique.

Elle est executive-coach (Sa validation ICF est en cours) et a choisi de faire sa formation de coach en Suisse auprès d’un centre de coaching réputé. Stéphanie est formée à l’Intelligence émotionnelle et à l’Ennéagramme et possède également un diplôme d’animatrice sportive (CQP/ALS). Elle est enfin formée aux réflexes archaïques et à l’intégration motrice primordiale via les formations de L’IMP (www.reflexes.org).
Sur un plan plus personnel : « 3eme fille d’une mère qui ne voulait que des garçons, élevée sans chichi, proche de la nature, Stéphanie a développé pour elle-même et pour les autres son mode de survie : APPRENDRE A COMPTER sur ses RESSOURCES CORPORELLES et ses FACULTES, AGIR AVEC GENEROSITE, PROGRESSER et FAIRE PROGRESSER. Elle découvre très jeune, l’usage actif du corps et des savoir-faire primaires comme un hymne à la vie. Petite, elle essayait de sauver les oisillons tombés du nid en les recueillant et en les nourrissant. Plus tard, elle apprendra toutes les langues des pays où elle est passée : l’anglais, le portugais, l’espagnol, le chinois, le japonais…Elle ne cesse de passer de nouveaux diplômes mais, modeste, se compare volontiers à « un chien de berger » quand ses amis la caractérisent comme une guide de haute montagne, une femme sherpa qui se dépasse sans cesse pour permettre aux autres de se surpasser. »

Sur le plan sportif, Stéphanie Jourdan pratique la course à pied et différentes écoles de mouvement
(Animal Flow, Original Strength, Fighting Monkeys, Movement Culture…).

Crédit photo Shoky Van der Horst